Interventions en cours...
STADE GABRIEL MONTPIED Rénovation des terrasses accessibles ( 2300 m² ) du Stade Gabriel Montpied de Clermont Ferrand avec isolation en verre cellulaire épaisseur 140 mm et dalles posées sur plots
 
Etat d'avancement du chantier :
45%
 
 
GROUPE LA GLACIERE Rénovation de 1200 m² de toitures terrasses du groupe LA GLACIERE pour Auvergne Habitat avec du verre cellulaire collé au bitume à chaud et étanchéité bicouche renforcée autoprotégée
 
Etat d'avancement du chantier :
80%
 
 
UNIVERSITE D'AUVERGNE Réfection complète de l'étanchéité et de l'isolation thermique du bâtiment Paul COLLOMP à Clermont Ferrand. surface 800 m²
 
Etat d'avancement du chantier :
90%
 
 
CROQUIS DETAIL EN 3D Étude technique du système d'étanchéité en rénovation sur une toiture terrasse avec édicule avec un logiciel de DAO
 
 
RESIDENCE ARVERNE Traitement de 2000 m² de balcon avec un procédé résine et une protection par carrelage collé pour SQUARE HABITAT (63)
 
Etat d'avancement du chantier :
10%
 
 
TERRASSE ACCESSIBLE PRIVEE Rénovation de l'étanchéité d'une terrasse accessible avec des dalles en IPE rectangulaire de 100*500 posées sur des plots réglables
 
Etat d'avancement du chantier :
80%
 
 
Site grand public Equation
     
Site grand public Equation
Une étanchéité environnementale
 
Prévu pour une livraison l’année prochaine, le complexe aquatique de la communauté d’agglomération Sénart Val de Seine poursuit sa construction. Programme ambitieux et esthétique, il s’inscrit pleinement dans une démarche environnementale et c’est en toute logique que son étanchéité de toiture a été réalisée avec NOx-Activ, la membrane dépolluante de Siplast. Il sera ainsi le premier complexe aquatique couvert en NOx-Activ.

 
p3Le parti-pris esthétique et l’implication environnementale du bâtiment sont les deux points majeurs que l’on peut retenir du projet, ces deux aspects étant intimement imbriqués. Ainsi, en toiture, la membrane d’étanchéité retenue a-t-elle été du type NOx-Activ, le premier complexe d’étanchéité dépolluant. Visuellement, NOx-Activ présente une belle surface blanche qui valorise le bâti et sa forme doucement arrondie, en accord avec les autres matériaux retenus.



p3Projet s’inscrivant dans une démarche HQE, le centre aquatique sera donc doté d’une toiture capable de transformer les oxydes d’azote (ou NOx) en sels lessivés par les eaux de pluie (lire l’encadré). Pour l’architecte Emmanuel Coste, le choix de ce produit particulier s’est révélé très opportun : « Sur le bâtiment lui-même, il y a de nombreux choix environnementaux, dont le traitement des toitures fait partie. La membrane qui reçoit les rayons du soleil permet de détruire les polluants qui sont évacués par les eaux de pluie sans altération de leur qualité (concentration en sel inférieure à celle d’une eau minérale). Cela représente une réelle innovation qui était d’autant plus pertinente pour ce projet qui comporte une grande surface de couverture ».



p3Côté mise en œuvre, le centre aquatique de Draveil représente aussi une première pour l’entreprise Face Centre Loire. Pour son responsable travaux, Hervé Jaume, la pose de cette nouvelle membrane ne soulève pas de problème : « Le produit en lui-même reste classique en termes de mise en œuvre : il n’y a aucune difficulté à le souder ».

J oindre l’utile - la dépollution - à l’agréable - aspect visuel esthétique blanc - , voilà le défi relevé par le complexe aquatique de la communauté d’agglomération Sénart Val de Seine, ou comment peu à peu, au gré de constructions nouvelles ou de rénovations, participer à une meilleure qualité de l’air.


p3Véritable innovation dans le domaine de la toiture et de la protection de l’environnement, NOx-Activ participe à toute démarche d’éco-construction et répond à trois cibles de la démarche HQE : 

 
p10relation harmonieuse avec l’environnement immédiat
p10dispositions et mesures prises pour gérer au mieux les contraintes liées aux pollutions de l’air
p10choix intégré des produits de construction 
 
p10choix des produits de la construction pour limiter les impacts environnementaux et sanitaires sur le changement 
  climatique, notamment pour limiter le phénomène d’acidification atmosphérique, de la pollution de l’air, de la destruction de la 
  couche d’ozone, de la formation d’ozone photochimique
p10qualité sanitaire de l’air
p10gestion des risques de pollution par le milieu environnant le bâtiment, 
  technique pour la dépollution de l’air capté aux entrées d’air neuf pollué.
Précédent